5 jobs d’été complètement insolites

Pour les étudiants, la période des vacances d’été est propice à se faire un peu d’argent de poche en effectuant un job d’été. Ces petits boulots demandent en général peu de qualifications et sont l’occasion pour le jeune de se frotter un peu à la vie active.

Quels métiers avez-vous déjà exercé en tant que job étudiant ? Certainement les plus courants, c'est-à-dire ceux dans l’horeca (serveur, livreur de sushis, employé de fast-food etc.) ou dans la vente, voire l’administratif. Pourtant, certains jobistes ont bien plus d’imagination. Voici 5 idées de boulots d'été qui sortent des sentiers battus.

  • Mascotte dans un parc d’attraction

Walibi, Bobbejaanland, Bellewaerde, Pairi Daiza, Plopsa Coo… La Belgique compte pas mal de parcs de loisirs sur son territoire, qui sont chaque été à la recherche de davantage de main d’œuvre. Vous êtes enthousiaste, motivé et vous savez vous y prendre avec les enfants ? Devenez mascotte du parc ! Seule condition : supporter la chaleur sous le costume, qui peut grimper jusqu’à 45 degrés. Pour en savoir plus, découvrez le témoignage de la mascotte Bobo l’Otarie

  • Pet-sitter / home-sitter

Garder des bébés, c’est dépassé. Maintenant, la tendance, c’est garder les chiens, les chats, les poissons, les plantes et les maisons de ceux qui sont partis en vacances et qui ne veulent pas que tout ce petit monde reste à l’abandon pendant leur absence. Le concept : vous vous installez chez vos clients, vous arrosez le jardin, vous caressez Minou et vous sortez Médor, pour qu’à leur retour tout soit dans un état nickel. Cela ne paie pas une fortune, mais c’est très dépaysant, pour peu que vous deviez garder une belle maison avec piscine !

  • Dating assistant

Saviez-vous que certaines personnes travaillent tellement qu’elles n’ont plus le temps de draguer elles-mêmes ? Même sur internet ? Nous vous en parlions ici. Vous êtes doué pour flirter, vous avez une âme d’acteur et des dons d’entremetteur ? Pensez alors à devenir Online Dating Assistant le temps d’un été. Sur Meetic, Adopteunmec.com ou rendez-vous.be, vous écumez la toile pour dénicher la personne qui fera battre le cœur de votre client et vous lui organisez des dates. Les tarifs vont jusqu’à 500 euros par mois : pas mal pour surfer depuis son canapé.

  • Récolteur de… cannabis

En septembre, rien d’étonnant à partir faire les vendanges dans le sud de la France. Pour les amateurs de sensations fortes, voici une alternative plus exotique : partir travailler dans un champ de cannabis en Californie. Une jeune fille de 26 ans a raconté son expérience aux inRocks, où elle décrit un travail fatiguant et légèrement illégal. Tout ça pour 80 euros par jour, tout en étant logé, nourri et blanchi.

  • Croque-mort

Si vous n’êtes pas du genre sensible, mais que vous avez du tact et que vous présentez bien, pourquoi ne pas travailler au service de pompes funèbres le temps d’un été ? Assurer le transport du corps, porter le cercueil et effectuer la mise en bière feront partie de vos missions. Et si le travail vous plaît, il vous sera possible ensuite de suivre une formation pour en faire votre futur métier.

Source : Terrafemina.com