Message d'erreur

  • There are no workflow states available. Please notify your site administrator.
  • There are no workflow states available. Please notify your site administrator.

9 conseils pour se rendre au travail à vélo

Le trajet maison-travail vous lasse ? C'est le moment de sortir votre vélo. Entre les files, le coût de l’essence, le stationnement et l’empreinte écologique, ils sont de plus en plus nombreux à délaisser leur voiture pour le vélo. Afin d’inciter davantage l’usage du vélo, les automobilistes bruxellois sont invités à expérimenter le vélo pour se rendre au travail ou à l'école de leurs enfants.

Responsable des formations Vélo-Trafic auprès du Gracq, Julio Sanchez vous donne 9 conseils pour adopter les bons réflexes à vélo. Pour un parcours domicile-travail en toute sécurité.

1. Décortiquez le trajet.

Lorsque vous pensez à la route que vous allez prendre, trouvez un équilibre entre la sécurité et la commodité. Observez s’il y a du plat, de la déclivité, une descente à l’aller, une montée au retour...

Les associations locales de cyclistes sont un bon endroit où trouver des cartes appropriées pour les déplacements à deux roues sur des routes peu fréquentées ou pour obtenir des renseignements sur l'emplacement des voies réservées aux cyclistes.

2. Partez en éclaireur

Testez votre parcours durant un jour de congé lorsque vous n'avez pas la pression d'arriver à l'heure. D’abord le dimanche, pour examiner le trajet ; ensuite le samedi, où le tempo est différent. Non seulement pour mémoriser votre trajet et voir combien de temps est nécessaire pour le parcourir, mais aussi pour tester votre équipement.

3. Osez prendre votre place dans le trafic

Il n'est pas dangereux de faire de la bicyclette en ville à condition de respecter le code de la route. Il n'y a qu'un sentiment de dangerosité, un blocage qu'il faut à tout prix lever. Assurez votre position et ne vous sentez surtout pas exclu. La route vous appartient, comme à tout autre usager de la voierie.

4. Roulez en groupe

Les cyclistes ont tout à gagner à s'emparer du bitume en commun. De façon générale, on constate que plus il y a de vélos, plus le trafic est pacifié, car tout le monde fait attention. Vous remarquerez aussi que, contrairement aux automobilistes, vous aurez plus de possibilité de communication.

5. Faites en sorte qu'on puisse vous voir

Et vice-versa. Choisissez des vêtements légers et de couleurs vives. Le gilet fluo à bandes réfléchissantes étant le moyen préventif le plus efficace. N’hésitez pas, aussi, à équiper votre guidon d’un rétroviseur. Cet accessoire permet de ne pas lâcher votre vision à l’avant, tout en sachant ce qui se passe derrière vous.

6. Protégez votre tête

S’il n’est pas obligatoire, le port du casque peut réduire la sévérité des blessures. Jusqu’à une certaine vitesse. Mais statistiquement, le taux d’accidents pour les piétons est supérieur à celui des cyclistes.

7. Pensez à vos vêtements de travail

Si votre employeur n’a pas prévu de douches, conservez des vêtements au travail ou transportez des vêtements enroulés dans une serviette pour éviter qu'ils ne se froissent de trop. Mais la majorité des trajets ne dépassent pas 5 km. Pensez-aussi à vous mettre sur le petit plateau. Vous avancerez plus lentement, mais diminuerez l’effort.

8. Protégez votre possession

Utilisez un seul cadenas mais de qualité et assez long pour pouvoir sécuriser entièrement votre vélo. Attachez à la fois le cadre et la roue d’en avant à un support qui peut être un poteau, une clôture ou un rangement à vélo. Il est très important d’attacher la roue avant en même temps que le cadre car elle est plus rapide à démonter.

9. N'oubliez pas l'éclairage

En hiver ou en soirée, vous aurez besoin de lumières. De la lampe dynamo aux phares à LED, de nombreuses options sont offertes. Généralement très bon marché. Choisissez celles qui vont conviennent le mieux, et n'oubliez pas de coller des réflecteurs sur vos sacoches et vos pédales.

 
Plus d'info sur: www.bikeexperience.be