Message d'erreur

  • There are no workflow states available. Please notify your site administrator.
  • There are no workflow states available. Please notify your site administrator.

Comment réaliser son CV en anglais?

 Jeune diplômé? Vous allez peut-être débuter directement une carrière internationale. Dans ce cas il va falloir réaliser un CV en anglais. Suivez notre mode d’emploi !


Voici quelques précieux conseils pour éviter les erreurs ou approximations qui pourraient faire pencher la balance en votre défaveur lorsque vous postulez Outre-Manche ou Outre-Atlantique.

1. Evitez la traduction mot à mot

Ne traduisez pas tel quel votre CV version francophone en anglais. Faites aussi attention à l'orthographe. Une faute est tout aussi "insupportable" pour un recruteur en français qu'en anglais. Prêtez également une attention particulière aux faux-amis qui pullulent. Prenez l'exemple du mot "affair". En anglais, il signifie une liaison amoureuse. Rien à voir avec le milieu des affaires ou faire des affaires... Vous voulez éviter toute erreur? Demandez simplement à un anglophone de vous relire et surtout de vous corriger.

2. Ne confondez pas l'Angleterre et l'Amérique

Vous pensez qu'il s'agit d'un détail puisque la langue est la même? C'est loin d'être le cas. Tout d'abord, il arrive que l'orthographe même des mots varie. Ensuite, les règles d'écriture et de présentation ne sont pas toujours les mêmes. C'est notamment le cas pour les dates ou les abréviations... Ecrivez donc en fonction de la nature plutôt anglaise ou américaine de la société.

3. Attention à vos données personnelles

Aux Etats-Unis, les mesures anti-discrimination interdisent la mention de l'âge, du sexe ou encore de la situation familiale sur le CV. Il faudra donc communiquer le minimum. En Angleterre, les choses sont un peu moins strictes : vous pouvez préciser votre âge et votre sexe.

4. Précisez d'emblée vos objectifs

Dans la tradition anglo-saxonne du recrutement, pas de place pour les formalités. Indiquez clairement et directement quel poste vous désirez occuper. Affirmer ses ambitions n'est pas du tout mal vu.

5. Vos formations

En règle générale, ne vous fatiguez pas à traduire toutes les formations suivies. Elles n'ont peut-être même pas d'équivalence dans ces pays. Contentez-vous d'expliquer à quoi elle correspond et quelle valeur professionnelle cela représente.

6. Vos expériences professionnelles

Pour cette partie de votre cv, optez pour une structure chronologique. Pour chaque expérience concrète, soyez précis: poste occupé, spécialisation de l'entreprise, résultats obtenus (très important)...

7. Vos compétences

Dans cette partie spécifique, que vous nommerez "professional skills" ou "special skills", décrivez vos connaissances linguistiques ou informatiques par exemple.

8. Divers (miscellaneous)

Les recruteurs anglo-saxons sont particulièrement attentifs à ce point, du moins plus que chez nous. Pour eux, ce que vous communiquerez dans cette rubrique "hobby's" sera révélateur de votre personnalité. Evidemment, soyez honnête, ne vous inventez pas une carrière dans le théâtre amateur si vous êtes très timide.

9. Références

Il ne s'agit pas ici de votre site préféré, mais bien d'une spécifité anglo-saxonne. Il n'est pas du tout rare qu'un recruteur s'empare de son téléphone pour recouper votre cv auprès de votre ancien employeur. Prévoyez donc une "case" avec des personnes de référence comme des anciens employeurs ou des professeurs d'université. Ou si vous préférez, mentionnez que vous pouvez fournir les coordonnées de ces personnes sur simple demande.

10. Et la lettre de motivation?

Pas de grande différence avec la Belgique. Veillez donc à la construire de la même façon: pourquoi postulez-vous pour cette entreprise, parlez aussi de votre expérience et de ce que vous pourriez apporter à la dite entreprise. Bonne chance.