Langage corporel: que révèle votre poignée de main?

Notre langage corporel représente 55% de notre communication. Une simple poignée de main révèle donc bien plus qu’on l’imagine.


Frank van Marwijk est sociothérapeute et directeur de  Bodycom, un bureau de consultance sur le langage corporel et la communication non verbale. Selon lui, on peut savoir en observant la façon dont quelqu’un serre la main, si cette personne est tendue, dominante, etc. Il identifie quatre sortes de poignées de mains.

La main au-dessus 

asset/34757

En tournant votre main de sorte qu’elle se trouve au dessus, la paume vers le bas, vous indiquez que vous voulez prendre la direction. Il arrive également que quelqu’un pousse la main de l’autre vers le bas, ce qui trahit un sentiment de dominance.  

Vous serrez la main en gardant le bras raide et tendu? Vous essayez probablement de garder l’autre hors de votre espace personnel et vous montrez dominant.

En tirant la main de l’autre vers vous, vous marquez également un rapport de force. Si ce geste est couplé à un regard amical, vous laissez alors paraître que l’autre personne vous est chère et que vous voulez l’avoir le plus près possible de vous.

La main en dessous 

asset/34761

Si votre main se trouve en dessous de celle de l’autre, vous laissez le pouvoir à l’autre personne. Ce geste indique la soumission.

Les mains à égalité

asset/34758

Les mains à position égale indiquent que les deux personnes se sentent sur un pied d’égalité. Il n’y a donc aucun rapport de force dans cette poignée de main.

Avec les deux mains

asset/34756

La plupart du temps, on salue avec une seule main, mais il arrive que l’on utilise les deux mains. Vous pouvez poser votre deuxième main sur la main, le poignet, le bras, l’avant-bras ou l’épaule de votre interlocuteur. C’est un geste que font souvent des amis, ou les politiciens. C’est une façon de faire passer un sentiment de confiance et d’honnêteté. Mais soyez prudent lorsque vous faites ce geste, car vous entrez ainsi dans l’espace personnel de votre interlocuteur, ce qui peut être perçu comme envahissant. Ne serrez donc jamais la main de cette façon à votre patron.

 

Le secret de la poignée de main idéale dans le milieu professionnel

- Attendez: Ne tendez pas la main en premier, attendez que votre interlocuteur vous y invite.

- Tenez-vous droit: Ne restez pas assis lorsque vous serrez la main de quelqu’un et évitez aussi de vous pencher par dessus la table ou le bureau. Il est préférable de vous lever.

- Donnez une main ferme: Une main molle est désagréable et donne l’impression d’un caractère faible. Il est donc conseillé de donner une poignée de main ferme, sans toutefois exercer trop de force.

- Maintenez un contact visuel: Regardez la personne à qui vous serrez la main. Si vous ne vous connaissez pas, profitez de ce moment-là pour vous présenter.  

Source: Frank van Marwijk sur lichaamstaal.nl - Photo: VOKA – Chambre du commerce du Limbourg via flickr