Trop d’impôts en Belgique? Les 10 pays les plus taxés du monde

"En Belgique, on paie trop d’impôts", entend-on souvent, surtout en cette saison de déclarations fiscales. Mais est-ce réellement le cas? La réponse avec ce top 10 des pays les plus taxés. La Belgique s’y trouve-t-elle?

1. Tchad

Bien qu’il soit devenu exportateur de pétrole en 2003, le Tchad reste l’un des pays les plus pauvres du monde. Son PIB d’environ 1.611 dollars par habitant le classe en 178ème position au niveau mondial.

Mais ce pays, l’un des plus corrompus au monde, ne fait pas de cadeau pour autant à ses salariés: les revenus de chaque individu sont taxés entre 20 et 60%, soit le taux d’imposition le plus élevé.

Les entreprises ne sont pas épargnées non plus : leur taux de taxation s’élève à 40% des revenus annuels.

2. Suède

La Suède peut se targuer d’un niveau de vie très appréciable pour se habitants et est considérée comme le pays connaissant la croissance économique la plus rapide de l´UE.

Les Suédois voient néanmoins leurs revenus imposés à un taux très élevé, supérieur au reste de l´Europe : ils doivent en effet s’acquitter de deux impôts, national et communal, pour un taux maximal total de 57,7 % en 2010.

Les entreprises sont mieux loties, puisque leurs impôts annuels ne s’élèvent qu’à 26,3%, de quoi attirer les investisseurs.

3. Pays-Bas

Les Pays-Bas connaissent, selon le bureau des statistiques Eurostat, le taux de chômage le plus bas des Etats membres de l’UE: 4,1%.

A l’inverse, le taux de taxation qu’ils imposent à leur population active est l’un des plus élevés du monde : c’est en effet jusqu’à 52% des revenus qui sont prélevés.

Les entreprises doivent elles payer des taxes allant jusqu’à 25,5%.

4. Danemark

L´année passée, la capitale Copenhague était nommée ‘ville où les travailleurs sont les mieux payés au monde’.

Le Danemark devrait quant à lui se voir couronné du titre de pays parmi les plus taxés, car si les salaires des Danois sont élevés, ils sont aussi soumis à un taux d’imposition colossal, comprenant des taxes communales et nationales, ainsi que des taxes pour l’Eglise, pour un taux total annuel pouvant atteindre 51,5%.

Un taux très élevé pourtant en baisse par rapport à l’année précédente, où il s’élevait à 59%.

5. République démocratique du Congo

Pays le plus peuplé de l´Afrique centrale avec 72 millions d´habitants, la RDC  affiche un taux de chômage énorme d’environ 40% ainsi qu’une immense pauvreté, avec un PIB inférieur à 400 dollars par habitant.

La précarité qui enlise le pays n’empêche pas son président Joseph Kabila de prélever des impôts parmi les plus élevés au niveau mondial: en  2010, l´Impôt Professionnel sur les Rémunérations (IPR), calculé sur les salaires, bonus et pensions, pouvait atteindre jusqu´à 50%.

Les sociétés doivent elles s’acquitter de taxes atteignant 40% de leurs recettes.

6. Royaume-Uni

En 2010, la plupart des travailleurs britanniques ont vu jusqu’à 40% de leur revenu partir dans les caisses fiscales.

Une minorité de salariés, dont le revenu annuel est supérieur à 150.000£ (plus de 170.000 €), se voit imposer, depuis avril 2010, à un taux atteignant 50%.

Les entreprises sont soumises à un taux d’imposition de 28%.

7. Belgique

En Belgique, les contribuables doivent se soumettre à un impôt dont le taux maximal légal atteint 50%. Le taux d’imposition y est donc supérieur à la moyenne des 17 pays de la zone euro, évaluée à 34,3%.

Le taux de taxation moyen pour les entreprises y est de 34%.

8. Autriche

12ème pays le plus riche du monde, l’Autriche se caractérise aussi par la qualité de vie très élevée dans sa capitale Vienne, 180% supérieure à la moyenne de l’UE, et par un très faible taux de chômage de 4,3%.

Si leurs conditions de vie ne sont donc pas à plaindre, les salariés autrichiens subissent toutefois un très fort taux d’imposition, pouvant atteindre 50% pour ceux dont les revenus annuels dépassent 60.000 euros (5.000 euros par mois).

Dans le secteur privé, les entreprises doivent s’acquitter d’un impôt fixé à 25% de leurs recettes annuelles.

9. Sénégal

Classé parmi les 48 pays les moins avancés et parmi les plus pauvres (avec un PIB de 1.900 dollars par habitant en 2010) au monde, le Sénégal affiche aussi un taux de chômage effarant de 48%.

Connaissant déjà des conditions de vie peu favorables, les travailleurs n’y sont pourtant pas épargnés en matière fiscale, puisque les revenus sont soumis à un taux d’imposition progressif pouvant aller jusqu’à 50% pour les revenus dépassant 12,65 millions de francs CFA (19.285 euros par an).

Les entreprises sont mieux loties, puisqu’elles ne paient que 25% de taxes sur leurs revenus.

10. Norvège

La Norvège affiche le 4ème PIB le plus élevé du monde, avec 52.000 dollars par habitant.

Avec la montée des prix du pétrole, la devise norvégienne a augmenté et la capitale, Oslo, est devenue la ville la plus chère d’Europe.

En 2010, les 2,6 millions de travailleurs norvégiens ont dû s’acquitter d’un impôt atteignant jusqu’à 47,5% de leurs revenus. Cet impôt était composé des taxes nationales et communales, représentant 28%, et les taxes sur les revenus d’emploi, atteignant 12%.

Le taux d’imposition pour les entreprises est fixé à 28%. 

Source : Sympatico.ca - Finances