Les 10 compétences personnelles les plus demandées en entreprise

Les « soft skills », ce sont les qualités personnelles, humaines et relationnelles que vous montrez sur votre lieu de travail. Par opposition au « hard skills », elles n’ont rien à voir avec vos compétences techniques, telles que vos diplômes ou expériences professionnelles. Néanmoins, les recruteurs s'y intéressent de plus en plus car elles définissent votre capacité à vous intégrer et vous épanouir au sein d’une fonction et d'une équipe.

D’après une récente étude de CareerBuilder menée sur plus de 2000 professionnels des ressources humaines, la grande majorité (77 %) des entreprises y accordent désormais autant d’importance qu’aux « hard skills ». 16 % des recruteurs estiment même que les soft skills sont plus importantes que les compétences techniques quand il s’agit de sélectionner un candidat pour un job...

Voici les 10 soft skills les plus demandées par les entreprises quand elles engagent

1

Forte éthique de travail

73 %

2

Fiable et fidèle

73 %

3

Attitude positive

72 %

4

Motivation

66 %

5

Aime le travail en équipe

60 %

6

Organisation, sens des priorités

57 %

7

Capable de travailler sous pression

57 %

8

Bonne communication

56 %

9

Flexibilité

51 %

10

Confiance en soi

46 %

« Quand les entreprises recherchent un candidat, elles veulent le meilleur des deux mondes : une personne compétente pour la fonction, mais qui a aussi la personnalité la plus adaptée » explique Rosemary Haefner, Vice-présidente RH de CareerBuilder. En fonction des « soft skills » que vous mettrez en avant, le recruteur essayera de deviner votre capacité d’adaptation, votre réaction en situation de crise, votre leadership... Mais aussi si l'entreprise peut vous faire pleinement confiance.

Moralité ? Ne zappez plus le paragraphe « soft skills » ou « aptitudes personnelles » quand vous rédigez votre CV. Mais attention, se contenter de lister vos « soft skills » ne sera pas suffisant, d'après Rosemary Haefner. Elle recommande de vous préparer à le prouver en entretien d’embauche. Prévoyez donc un exemple de situation sous pression où vous avez atteint vos objectifs, ou encore une histoire où vous avez réussi à insuffler une saine émulation au sein d’une équipe de travail.